parquet bois

Quel type de parquet choisir pour mon intérieur ?

Plancher sapin

Le parquet en sapin.

Très connu de nos intérieurs, le sapin se trouve presque dans tous les intérieurs. Ce bois venant généralement de Scandinavie, il est très envié pour son côté minimaliste et naturel. Généralement utilisé pour être recouvert d’un revêtement de sol, il est plus rare de le voir naturel ou juste huilé.

Appelé plancher « double face » celui-ci est beaucoup utilisé en mezzanine pour son côté veinage plus ou moins accentué selon les lots.

Connu pour faire partie des bois les plus tendres, ce bois est généralement utilisé en plancher plutôt qu’en parquet, recouvert ensuite d’un revêtement.

 

Parquet chêne

Le parquet en chêne.

Le parquet en chêne est définitivement le plus répandu et le plus classique. Son aspect naturel séduit tout le monde, décliné d’un beige à une couleur acajou, il y en a pour tous les goûts !

Très épais, le chêne a une espérance de vie supérieure à la plupart des parquets et est très facile d’entretien. Que des qualités me direz vous ? Effectivement, celui-ci est également un excellent isolent thermique et acoustique !

Le prix, supérieur à la moyenne peut en effrayer plus d’un, le fait est que ce type de parquet est un investissement à long terme. Sans oublier le cachet que cela apporte à votre intérieur…

 

Pitchpin

Plus particulier, le parquet en Pitchpin.

Le Pitchpin, semblablement résistant au chêne mais plus résistant que le sapin, est un bois résineux avec peu de noeud venant principalement de France. Très connu pour sa résistance dans les milieux marin devient très demandé au 19ème siècle lors des construction de villas balnéaires, charpente, sol, mobilier, tout est en pitchpin.

Une couleur vive est brillante caractérise le pitchpin, ce qui peut rappeler celle du pin sylvestre mais rebuter les menuisiers car elle tranche trop vivement au milieu d’un parquet. Le résine renfermée dans ce bois permet à celui-ci d’être immunisé contre les vers et la pourriture. Cette qualité permet au bois d’être utilisé presque instantanément sans besoin de séchage, contrairement aux autres parquets.

Sa tonalité orangé en fait un bois prisé pour son naturel.

 

Entretenir son parquet.

Si votre bois est vierge, un peu d’eau tiède et du savon noir feront l’affaire. Frottez à l’aide d’un chiffon doux, tel qu’un chiffon en microfibres par exemple. Si votre bois est tâché, prenez un citron, coupez le en deux et frottez le sur la tâche en question. Rajoutez du bicarbonate de soude à de l’eau tiède, mélangez et passez ce mélange aux même endroit qu’avec le citron. Rincez à l’aide d’un chiffon doux.

Pour l’entretien d’un bois vernis, il sera préférable de prendre un chiffon doux également, car très sensible, le vernis risque de faire apparaitre des griffures.

Source : @image parquet chêne, @image parquet Pitchpin, @image entretien parquet

Pour découvrir nos parquets c’est par ici !

Fermer
Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Le pannier est vide Pas de produit dans le panier